L’engagement au féminin, une longue histoire

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :

Après la question du conjoint-collaborateur et le récit des premières mobilisations, ce dernier volet de la série consacrée à l’histoire de la Commission des Viticultrices s’intéresse aux actions de ces Champenoises engagées, à partir des années 1990. En 1990, la Commission s’installe durablement, elle crée un logo, sa représentation dans les instances syndicales et politiques…

Cet article est réservé aux abonnés.
La Commission des Viticultrices a initié, en partenariat avec l’Université de Reims Champagne Ardenne, l’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne/Villa Bissinger et le SGV, une enquête nommée « Engagement professionnel et implication collective des vigneron·nes de Champagne » (#EPICVIC). Vous pouvez y répondre en vous connectant à l’extranet pro du SGV, ou en flashant le QR code ci-dessous.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Mathilde Margaine, fière de ses racines vigneronnes

Au sud-est de la Montagne de Reims, le terroir de Villers-Marmery a la particularité d’être planté à 98 % de Chardonnay. Une typicité qui rayonne notamment dans les champagnes A. Margaine, élaborés par Arnaud et sa fille Mathilde. La 5e génération est en marche, tout aussi passionnée.

Le Champagne Jean Josselin ou le goût de l’épure

Le domaine de Gyé-sur-Seine a séduit le jury par la qualité artistique et sensible de son nouvel habillage, parfaitement en cohérence avec l’esprit épuré qui guide le travail en vigne et en vinification de Jean-Félix Josselin.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole