Les Lamoureux ou le bonheur retrouvé de la vendange en famille

Temps de lecture : 6 minutes

Auteur :

Même si la vendange a été splendide, l’année 2020 laissera un goût amer chez pas mal de monde, y compris parmi les vignerons qui ont vu leurs ventes dégringoler quand la pandémie est arrivée. Toutefois, à l’image de la famille Lamoureux, certains sont persuadés que c’est dans ces moments difficiles que l’on prend du recul…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Mathilde Margaine, fière de ses racines vigneronnes

Au sud-est de la Montagne de Reims, le terroir de Villers-Marmery a la particularité d’être planté à 98 % de Chardonnay. Une typicité qui rayonne notamment dans les champagnes A. Margaine, élaborés par Arnaud et sa fille Mathilde. La 5e génération est en marche, tout aussi passionnée.

Le Champagne Jean Josselin ou le goût de l’épure

Le domaine de Gyé-sur-Seine a séduit le jury par la qualité artistique et sensible de son nouvel habillage, parfaitement en cohérence avec l’esprit épuré qui guide le travail en vigne et en vinification de Jean-Félix Josselin.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole