« Le Syndicat doit mettre en place les conditions de la réussite »

Temps de lecture : 7 minutes

Auteur :

Le mercredi 30 mars dernier, Maxime Toubart, 40 ans, père de trois garçons, devenait président du Syndicat général des vignerons de la Champagne, succédant ainsi à Pascal Férat. Viticulteur à Le Breuil, sur une exploitation d’un peu plus de 5 hectares, il est entré dans le syndicalisme champenois il y a maintenant quinze ans, via le…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole