Physique de l’effervescence : la bulle dans tous ses états

De quoi la bulle de champagne est-elle le nom ? Nous pensions que l’effervescence du champagne était un gentil agrément visuel et sonore avant de porter la flûte aux lèvres, mais du point de vue de la physique, c’est toute la complexité de la mécanique des fluides qui se révèle dans ces quelques centilitres de vin pétillant. Une odyssée de fines sphères chargées de dioxyde de carbone magnifiée par les images époustouflantes des caméras ultra rapides de Gérard Liger-Belair et son équipe qui transfigurent la science en un art graphique d’une rare grâce.

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur : Alain Julien

Une flûte où un ballet de perles cristallines s’élève en colonnes avant d’exhaler en surface leurs saveurs acidulées, c’est le terrain de connaissances de Gérard Liger-Belair. À 52 ans, ce physicien à la tête de l’équipe « Effervescence, Champagne et Applications » rattachée à l’Université de Reims est le seul chercheur au monde spécialisé dans la bulle…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole